Vive le burnout, Votez pour le burnout !

Burnout

La semaine dernière, je suis allé voir un vieux pote, GG, pour son départ en retraite de la banque. Mon ancienne vie … beaucoup de souvenirs, pas de regrets.

J’avais dit à mes amis que je quitterai la banque à 50 ans, je l’ai fait quelques années en avance.

Mais je ne l’ai pas fait par choix, en tout cas pas au début, c’est à cause d’un « burn-out ».

Tout le monde connaît l’épuisement professionnel, traduction de la CPAM ;-).

Peut-être que vous vous sentez surmené, malade de votre mariage ou stressé à propos de l’argent, du boulot, etc…. Peut-être que vous vivez tous les jours un dilemme : un pas en avant, deux pas en arrière et le lendemain ça continue. La vie peut être difficile comme ça.

Et pourtant je vous assure que le burnout peut être une belle chose. Au lieu de s’avouer vaincu, si vous pouviez l’utiliser pour transformer votre vie?

Tout comme le mythe du Phénix, si l’épuisement professionnel était une chance pour votre renaissance?

Cendres

Il y a cinq ans j’ai été surmené, stressé et « brulé », descendu en flammes. Obligé de m’arrêter de travailler quelques mois.

Maintenant, je suis dans une « way of life » très différente.

Voici ce que j’ai fait depuis 2008 pour m’aider à redéfinir mon chemin de vie.

Chemin de vie

  • Convaincre mon employeur de me laisser travailler à mi-temps quelques mois
  • Réduire mon budget pour préparer une reconversion
  • Rembourser mes dettes
  • Quitter mon emploi de cadre de banque, et le confort matériel
  • Commencer à m’alimenter différemment
  • Mettre fin à ma relation avec le tourbillon des affaires
  • Faire une pause sur mon rocher perdu pendant un an
  • Retrouver une identité professionnelle en lançant mon activité de consultant et formateur
  • Travailler 4 jours par semaine, profiter de voir mes enfants, lire à nouveau, marcher, profiter de la vie
  • Tisser des liens nouveaux avec ce blog Plume-Active
  • Vivre près de la nature
  • Me faire plaisir
  • Rien de tout cela n’aurait été possible sans le burnout.

Si je n’avais pas atteint un point où je me sentais épuisé, abattu, brûlé … Je n’aurais jamais pu renaître de ces cendres.

Burnout = Opportunité

Je vous en parle pour vous dire : si je l’ai fait, tout le monde peut le faire.

Le burnout est une opportunité.

Imaginer

Je n’avais jamais pensé que je pourrai vivre sur un petit revenu jusqu’à ce que j’imagine une vie sans dettes.

«Et si ? », … et le reste appartient à mon histoire. Le burnout m’a conduit à imaginer une vie où je n’ai pas eu à m’épuiser pour vivre raisonnablement. Qui a tout changé.

  • A quoi pourrait ressembler votre vie?
  • Quelle histoire voulez vous construire ?
    Si vous êtes malheureux au travail, il y a d’ autres façons de faire de l’argent.

Commencer à l’imaginer. Même de simples recherches sur internet peuvent vous aider. Imaginez votre vie sans limites. Quelqu’un d’autre est déjà arrivé à vivre votre vie de rêve , sans aucun doute.

Commencez à vous demander: «Comment ont-ils fait? »

Devenir l’artiste de votre vie

Le désir de changer commence avec vous. Une fois que vous le sentez, utilisez ce moteur, cette passion pour expérimenter et essayer de nouvelles choses.

Devenir l’artiste – la vie, votre vie est votre chef-d’œuvre. Pour retrouver la santé, vous pourriez vous mettre au défi de 10 minutes d’exercice chaque matin. Vous cherchez à transformer votre alimentation? Rien de plus facile en surfant sur internet. Il suffit ensuite de suivre dans la durée 😉

Prenez position contre la dette en réduisant vos achats à crédit. Le burnout apporte des émotions fortes comme la colère, la peur, la jalousie et la tristesse. Utilisez ces sentiments pour pousser votre créativité sur le grill. Gardez le tonus, mélanger avec de nouvelles idées, des projets, partagez.

Ne rendez pas les gens responsables

Ne vous attendez pas à voir votre employeur réduire le stress au travail. Ne vous attendez pas à ce que votre amoureux(se) vous rendre heureux(se).

Votre burnout ou ce qui en tient lieu n’est pas de leur responsabilité. Donnez-vous la permission de faire tout le travail pour en sortir. Ne pas rendre les gens responsables de vos attentes va vous redonner le contrôle.

Vous pouvez être victime ou vainqueur. Trouver une raison de faire quelque chose. Maintenant, personne ne se trouve dans votre chemin.

Mettre votre attention sur les tout petit pas

C’est tout ce qu’il faut pour changer votre vie. Si vous voulez arrêter de fumer, vous pouvez arrêter de mettre une cigarette dans la bouche et allumer la dernière. Une fois que vous maîtrisez la façon qui vous fait agir, vous pouvez tout faire.

Vous pouvez décider d’écrire au lieu de sortir pour le déjeuner.
Vous pouvez ranger la bière et vous coucher tôt.
Vous pouvez sentir vos pieds sur le sol se préparer pour une course, ou bien pour un combat sur un tapis, ou sauter du haut d’une cascade.
Les Mouvements, peu importe leur ampleur, le moment , façonnent votre vie.

Le comment allez-vous passer par ce mouvement vous appartient.

Demandez-vous aujourd’hui: Est-ce que je crée du beau dans ma vie ?

Recommencer

Le changement peut être lent, mais il faut bien commencer quelque part.

Pour moi, le burnout, le brasier est devenu un arc-en-ciel quand je me suis nourri de nouvelles idées. L’inspiration était partout une fois que je étais prêt à regarder.

Je le sais maintenant: le Burnout n’est que le début. Le début d’une nouvelle vie.

Vous n’êtes pas obligé de faire comme moi . N’attendez pas que votre corps IMPLOSE pour agir.

AGISSEZ MAINTENANT

  • Laissez votre imagination s’envoler.
  • Découvrez que votre monde peut s’éclairer avant l’épuisement total.
  • Demandez-vous de vous aider en premier.
    Puis, commencez par des petits mouvements. Des actions minuscules.

Comme la construction d’une nouvelle maison, brique par brique, vous pouvez créer quelque chose de beau et fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *