Un miroir et un stéthoscope, prêts à relever le défi ?

Depuis quelques années , je suis passé d’un monde très cartésien et axé sur l’extérieur à une migration en douceur ( euh..non pas tant que ça Surpris) vers un monde plus “ésotérique” pour certains, en tout cas plus centré sur l’intérieur.

Dans ma nouvelle vie, j’apprends à entendre et écouter , avoir un autre regard, pour avancer sur un chemin que je découvre tous les jours.

En écoutant encore hier un récit de quelqu’un proche sur “cette banque de … ils me font tourner en bourrique , etc…” , je remercie mon corps d’avoir dit STOP et permis ainsi cette remise en question.

Voilà pour camper un peu le contexte.

Je vous propose donc un autre regard pour avancer avec 2 outils : le miroir et le stéthoscope. ( un peu perché le p’tit gars ? ) ,mais non, je vous assure Clignement d’œil

Le miroir

L’autre est un miroir

Les autres sont votre miroir. Regardez les, écoutez les. Et chaque fois que quelqu’un vous fait une remarque, soyez dans l’acceptation de ce qu’elle dit. Je ne vous demande pas d’être d’accord, juste écoutez le message.

Longtemps, j’ai essayé de progresser tout seul. Bon, j’ai un peu avancé, pas forcément dans le sens où je voulais aller, mais je me suis vite retrouvé coincé. J’ai intégré des groupes où les réflexions, les lectures et le travail en commun ont réamorcé la pompe…

La lecture des 4 accords Toltèques a été un déclencheur. Notamment celui-ci : “ne prenez pas les choses personnellement”, il m’a amené à avoir un autre regard pour avancer.

Oui, c’est dur de prendre un “ tu as une mine de déterré” , ou d’être agacé par une façon de faire, de se sentir irrité sans savoir pourquoi.

Ecoutez le message , mettez vous en mode “spectateur” :

  • Pourquoi je renvoie une image pareille ?
  • Le miroir de cette personne reflète quelle blessure de mon histoire personnelle ?
  • Quelle leçon dois je tirer de cette situation ?
    Chaque fois que j’ai senti une émotion forte et que j’ai pu ne pas le prendre personnellement, j’ai fait un pas en avant.

Ensuite, repasser en mode “acteur”.

  • Visualiser la scène.
  • Quels sont les messages reçus ?
  • C’est une posture , un mot, un geste ?
  • Et à quoi fait-il écho ?
    C’est un apprentissage long car remis sur le devant de la scène tant que vous n’aurez pas compris la leçon. A vous de voir si vous voulez que ça dure .

Sur les 4 accords, celui là est le plus dur pour moi. C’est donc une des zen habitudes que je travaille le plus. “Gratter où ça fait mal” me disait un ami avec lequel j’ai fait un bout de chemin.

Le stéthoscope

Nous sommes notre propre médecin et c’est une autre histoire. Aujourd’hui utilisons l’un de ses instruments favoris .

Notre corps nous parle. Seulement, nous l’écoutons rarement.

Il y a maintenant pas mal d’années, j’ai connu un divorce difficile. Acteur de cette situation et pleinement responsable de mes actes, même si je n’en étais pas conscient à l’époque, je me suis évertué à aller dans un mur pendant 2 ans.

Ma tête refusait d’entendre les messages de mon corps ( perte de sommeil, prise de POIDS, etc… ) qui me disait : ce que tu es ET ce que tu fais , ce n’est pas bon : total désaccord. Arrête !

Vu que je n’écoutais pas , mon corps est passé en mode ALERTE : je me suis cassé le dos, puis cassé deux dents …. et là , j’ai compris !!

C’est quand même incroyable d’être une tête de mule au point de ne pas VOIR les choses .

Je dis MERCI, MERCI, MERCI à mon corps , pour avoir passé tant de douleurs et être encore là, toujours fidèle.

Aujourd’hui, je suis davantage à l’écoute de mon corps, cet ami fidèle qui ne ment jamais, ne se décourage jamais. Le stéthoscope n’est plus aussi indispensable pour écouter finement. J’apprivoise mes émotions, mes ressentis et je lâche prise.

C’est pas gagné, et soyez ravi de chaque pas en avant. Peu importe si de temps en temps vous faites deux pas en arrière… Le plus important est d’avoir acquis un autre regard pour avancer sur le seul chemin qui compte, le VOTRE.

Qu’en pensez-vous ? êtes vous prêt à regarder dans le miroir des autres ? à mettre à vos oreilles le stéthoscope et vous écouter ?

Acheter des produits de papeterie et d’écriture BIC en ligne
Profiter des avantages d’une librairie en ligne